Les dents

Notre denture est précieuse car elle doit durer toute la vie. En effet, enfant, l’humain a des dents provisoires, appelées dents de lait ou dents lactéales, mais dès l’âge de 6 à 8 ans, ces dents tombent et font place aux dents définitives.

Sur le devant se trouvent les incisives : il y a en a deux sur la mâchoire du bas et deux autres, en vis-à-vis, sur la mâchoire du haut.  Les incisives servent à couper les aliments, à les croquer pour en prendre un morceau. De chaque côté des incisives se trouvent les canines, une de chaque côté sur chaque mâchoire. Les canines permettent de déchiqueter les aliments, elles sont légèrement pointues par rapport aux autres dents. En fait elles correspondent aux crocs de certains animaux. Si les canines humaines ont presque la même taille et la même forme générale que les autres dents c’est parce que les hommes ont modifié leur alimentation au cours du temps et n’ont plus besoin de déchirer des morceaux de viande crue, par exemple. Les canines humaines se sont adaptées à leur rôle de moins en moins important et ont donc aujourd’hui une apparence juste un peu plus pointue que les autres dents. Viennent ensuite, de chaque côté et sur chaque mâchoire, deux prémolaires et trois molaires. Les premières sont légèrement plus petites que les secondes. Leur rôle est le même : mastiquer, écraser, broyer, les aliments. La troisième molaire, celle qui se situe le plus au fond de la bouche, est appelée dent de sagesse car c’est la dernière à sortir, généralement vers l’âge de 18 à 20 ans. Ces dents de sagesse étant de moins en moins utiles à l’homme dont la morphologie buccale évolue, il arrive fréquemment qu’elles soient absentes ou qu’il faille les extraire.

Les dents ont un rôle primordiale dans l’alimentation, mais elles ont un autre rôle, moins connu, dans le langage. En effet, avec la langue, elles permettent la prononciation de nombreux sons. Enfin elle donne un aspect particulier au visage, d’une part parce qu’elles soutiennent les tissus plus mous que sont les lèvres et les muscles du tour de la bouche et d’autre part parce qu’elles envoient une image particulière lors d’un sourire.

Tout ceci fait de la denture un bien précieux auquel il faut apporter des soins. Bien entendu il faut nettoyer les dents. Le brossage permet d’éliminer la plaque dentaire constituée des restes des aliments ingurgités car elle abrite plus d’une centaine de bactéries responsables de la transformation des sucres en acide notamment. Cet acide est à l’origine des caries car il attaque l’émail des dents. Une carie soignée dès son apparition sera un problème sans conséquence, mais sans soin elle peut conduire au pire jusqu’à une infection grave de l’organisme.

Mais le nettoyage n’est pas le seul soin dont la denture a besoin. Au moment du passage des dents de lait aux dents définitives il est particulièrement important de faire surveiller par un dentiste le positionnement de ces nouvelles dents dès leur sortie. Si un problème de manque de place survient une dent peut pousser de travers ou même sortir sur la face de la gencive et non en dessous de celle-ci, à sa place normale. Le dentiste peut alors intervenir en arrachant des dents de lait qui tarderaient trop à tomber naturellement ou envoyer le jeune patient vers un spécialiste, un orthodontiste, qui procédera à la remise progressive en place de toutes les dents par la pose d’un appareil dentaire. Les forces de tension appliquées sur les dents par l’appareil peuvent aller jusqu’à un mouvement d’un millimètre par mois. Ces problèmes concernent aujourd’hui un enfant sur deux.

De nos jours les soins dentaires sont accessibles au plus grand nombre et on voit de moins en moins de dentures gravement atteintes et les sourires montrent des dents bien alignées et blanches. Consultez Souriredereve.com

Advertisements