Les implants dentaires

Plusieurs facteurs peuvent nous priver de notre dentition. Pour remédier définitivement à cette situation qui, en plus de réduire notre coefficient de mastication et nous enlève le sourire, il y a l’implant dentaire. Comment se pratique cette intervention ?

Pourquoi un implant dentaire?

Un implant dentaire est une prothèse définitive qui se pose sur la mâchoire en substitution d’une dent manquante. Lors d’un implant dentaire, les risques de rejet sont quasiment inexistants parce que ces prothèses ont été réalisées avec des matières biocompatibles. Ainsi, elles s’adaptent parfaitement à l’environnement buccal et ne présentent aucun risque pour l’organisme. Recourir à un implant dentaire est un moyen pour les personnes qui ont perdu leurs dents suite à une maladie ou à l’âge d’améliorer l’aspect de leur visage, et de rétablir leur coefficient de mastication. En effet, quand une dent est enlevée, l’individu ne peut plus mastiquer convenablement, ce qui peut entrainer des problèmes du tube digestif. Par ailleurs, quand les dents sont manquantes pendant trop longtemps, l’os qui les supportait est résorbé par les muqueuses affaissant ainsi les muscles de la joue. La pose d’un implant dentaire permet de rehausser les muscles faciaux qui s’affaissent et aussi redonner un sourire aux gens.

Comment se pose un implant dentaire ?

La pose d’un implant est une opération relativement simple pour le chirurgien dentiste. Cependant, il n’est pas possible de l’appliquer sur n’importe quel patient. La présence d’os suffisant pour incruster l’implant, ainsi qu’une gencive saine est les conditions nécessaires pour qu’une implantation dentaire puisse se faire. Une fois que le praticien a déterminé la faisabilité de l’intervention, il peut commencer la pose de l’implant. Comme le montre la vidéo, la première étape consiste à perforer l’os  de manière à obtenir un espace suffisant pour introduire la racine faite en Zironce ou en oxyde de Titane qui servira de base à l’implant dentaire. Une fois le trou fait, il ne reste plus qu’à mettre en place cette racine et à remettre en place la gencive qui a été préalablement écartée pour permettre d’atteindre l’os. Un temps de repos (quelques semaines) est nécessaire avant que la suite des opérations ne puisse se faire. Une fois que la racine est bien prise, le chirurgien dentiste peut continuer l’intervention. Il convient ensuite de poser le vise qui servira de support à la couronne artificielle. Pour savoir exactement quelle est la forme idéale de la couronne, le praticien procède à un moulage. Une fois le moulage réalisé, il ne reste plus qu’à faire couler le composite ou le céramique qui composera la couronne. Quand celle-ci est faite, on procède à la fixation sur le support préalablement posé sur la racine.

L’entretien d’un implant dentaire

Une fois l’implant dentaire mis en place, il faut encore en prendre soin. Suite à l’intervention, le dentiste établit des protocoles de visite durant lesquelles il s’assure que l’implant posé s’incruste bien et que la personne qui le porte s’acquitte très bien de son entretien. En effet, quand il n’est pas bien entretenu, un implant dentaire peut générer des pathologies parodontales plus ou moins graves qui compromettent sur le long terme la durée de vie de l’implant dentaire. Heureusement qu’il existe un moyen de remédier à cette situation. La clé est d’utiliser le bon produit et d’adopter les bons gestes. Une hygiène bucco-dentaire est indispensable. Les brossages de dent après chaque repas, faites avec un dentifrice qui ne contient que peut de substance abrasive comme le bicarbonate de soude et d’une brosse aux fils interproximaux permet d’entretenir les implants dentaires.

Pour en savoir plus contactez-nous au 450-668-9220

Publicités