Retrouvez le sourire grâce à l’orthodontie moderne

Le mot orthodontie renvoie immédiatement l’image d’une bouche encombrée de plastique et de métal et d’une sensation de gêne, voire de douleur. Cela était vrai, mais était, car aujourd’hui l’orthodontie moderne profite des technologies de l’informatique, de l’imagerie médicale et de la 3D ainsi que de matériaux révolutionnaires pour offrir aux patients, notamment aux patients adultes, un maximum de confort pour un résultat toujours aussi performant. De plus, si les enfants acceptent bien de porter des bagues et des fils métalliques visibles, il n’en va pas de même des adultes car cela engendre des barrières psychologiques qui dérangent leurs relations sociales et leur vie professionnelle.

Grâce au scanner 3D les orthodontistes équipés de cette technologie peuvent obtenir une image très fiable de la denture d’un patient et bien plus précise que le résultat donné auparavant par une opération de moulage. Grâce à l’informatique et l’imagerie ils peuvent également comparer la réalité avec le positionnement idéal de toutes les dents et ceci en quelques minutes et toujours en respectant l’identité osseuse et faciale de leurs patients. Ces techniques d’imagerie permettent aussi de visualiser les étapes du traitement à prescrire et de former la gouttière corrective sans la moindre erreur.

C’est en effet une gouttière corrective translucide et amovible qui remplace aujourd’hui les systèmes des bagues collées sur ou derrière les dents, selon que l’on acceptait qu’elles soient apparentes ou qu’on les voulait plus discrètes.

  • Le premier avantage de ces gouttières, encore appelées « aligneurs » c’est, bien entendu leur aspect invisible.
  • Mais le second, le fait qu’elles soient amovibles, n’est pas moins intéressant, car le patient peut les enlever pour manger et le nettoyage de la gouttière comme de la denture, en est facilité. Par contre cet avantage peut engendrer l’inconvénient d’une facilité de retrait de la part du patient s’il n’a pas la volonté de conserver son appareil au moins 20 heures par jour, ce qui est la durée conseillée pour une efficacité maximale.
  • Troisième avantage, le système est quasiment indolore aux dires des personnes qui l’ont expérimenté ; seule une petite gêne du type compression légère, est ressentie dans les deux premiers jours qui suivent la pose d’une gouttière, qu’il s’agisse de la toute première en début de traitement ou de celles qui suivront au fil des étapes du redressement qui dure, en moyenne et  selon les cas, entre 6 et 24 mois.

Certaines assurances acceptent de rembourser partiellement ou totalement ce type de soin d’orthodontie. Cela est d’autant plus vrai que l’ensemble des soins d’orthodontie ne sont pris en charge facilement que jusqu’à l’âge de 16 ans, au-delà de cet âge ils le sont très rarement. Il est donc fondamental de demander un devis dès la première consultation chez le spécialiste en orthodontie http://www.souriredereve.com/article/Quest-que-lorthodontie-ID-81.php et de le transmettre à son ou ses assurances pour connaître la part qui sera effectivement prise en charge et celle qui restera à régler.

Publicités